Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ABBE DUNATE

Témoignage d'un pélerin de Compostelle renconré à Navarrenx

13 Août 2015 , Rédigé par ABBE DUNATE

Chers amis,

Quelle bonne idée de nous permettre de nous remémorer ce saint homme.

Je l'avais rencontré a Navarrenx, en juillet 2013, un soir à la maison des pèlerins sur le chemin de Compostelle et le lendemain , avec mon compagnon de route, je me levais a 5h30 pour aller à sa messe de 6 h, avant de reprendre la route. ( ce que je ne fais jamais dans ma vie).

Il m'avait dit que tous les matins , a 6 h, il disait sa messe et qu'il était tout seul.

( il célébrait également une messe dans une autre église chaque jour vers 11h)

Une rencontre qui a marqué ma vie.

A mon retour de Compostelle, ma mère , 92 ans a l'époque, l'avait invité à déjeuner, puisque , si nous sommes parisien par mon grand père, nous avons une maison de famille a coté d'Urt, qui nous vient de ma grand mère, dont les origines sont Bastereche, comme le nom de la mère du père Dunate.

Il avait marqué ma mère par sa simplicité, son charisme et sa bonté.

Elle avait l'intention de le réinviter cet été .

Je vous écrit de Rio, au Bresil, ou j'ai appris cette triste nouvelle.

Je viens a Urt le 15 Aout. J'ai l'intention de faire célébrer une messe à son intention,!

Je pense que c'est plutôt lui qui, déjà au paradis , intercèdera pour nous pauvres pêcheurs sur terre.

Quelle belle cérémonie quê son enterrement et que de beaux témoignages sur sa vie.

Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie !

Car vos noms sont inscrits pour toujours dans les Cieux !

Tressaillez de joie ! Tressaillez de joie !

Car vos noms sont inscrits dans le coeur de Dieu !

Je suivrai avec le plus grand bonheur vos publications sur sa vie.

Tres cordialement

Emmanuel

NB : je me permets d'ajouter que après que ma mère l'ait reçu à déjeuner, je lui avais écrit pour lui demander ou il voulait que je verse un don pour ses œuvres.

Admirez le style de sa réponse.

Un style magnifique , à lire et à relire.

"Elle est bien grande, la délicatesse dont vous m'honorez, vous-même et votre bonne Maman.

Je l'apprécie, croyez-moi, oh combien! et je vous dis toute ma reconnaissace,

tout en demandant au Père de vous accorder ses Bienfaits en abondance.

Et voilà donc que votre délicatesse veut encore se traduire en générosité pour mes oeuvres...."

Chauchat Emmanuel

Témoignage d'un pélerin de Compostelle renconré à Navarrenx
Témoignage d'un pélerin de Compostelle renconré à Navarrenx

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article