Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ABBE DUNATE

Le Ciel est pour la terre

16 Novembre 2015 , Rédigé par ABBE DUNATE

Il ne s’est pas enfermé dans sa gloire et sa tranquillité,

notre Dieu dont les ressources sont illimitées

dans l’Amour dont Il est habité pour nous en honorer.

Sa Vie est un Trésor de même nature que son Eternité,

et Il ne cherche qu’à la partager avec l’univers tout entier:

c’est ainsi qu’il nous a été donné d’exister

dans l’élan qui nous est communiqué.

 

Le Ciel est pour la terre: il convient de l’affirmer

puisque la terre ne se serait jamais déployée

dans son immensité et sa majesté

si Le Ciel n’avait pas ainsi décidé quand Il l’a créée.

Quand il Lui a fallu constater que sa créature avait manqué de fidélité,

qu’elle n’avait pas respecté tout ce qu’Il lui avait demandé,

Dieu s’est remis à l’ouvrage pour réparer ce qui venait de se casser,

pour restaurer ce que sa créature avait détérioré

en abusant de la liberté qu’Il lui avait accordée.

 

 La Promesse d’un Sauveur a tout de suite été formulée:

l’erreur commise par la terre qui s’était lourdement trompée,

Le Ciel s’est mis en demeure de la réparer

pour que rien ne demeure définitivement décomposé.

Le Ciel est pour la terre: il convient de l’affirmer

puisqu’au lieu de la juger pour la condamner,

Il s’est engagé Lui-même à la visiter

pour la restaurer dans toute sa dignité.

 

La terre est ce qu’elle est, pétrie de fragilité, incapable de stabilité,

balayée par tous les vents des violences incontrôlées,

blessée par les attaques de ceux qui ne savent que se déchirer,

aveuglée par la fièvre des profits et des intérêts

au mépris de toute justice, de toute vérité, de toute honnêteté,

assombrie par les frivolités et les infidélités

de ceux qui se font victimes de leurs légèretés

en brisant les engagements qu’ils avaient contractés,

en s’accordant en plus le droit de s’excuser et de se justifier,

sans jamais avoir le courage de se questionner

pour savoir ce que Le Ciel, Dieu leur Père,  serait en droit de leur demander.

 

 Au lieu de se détourner, de se désintéresser de la terre ainsi défigurée,

Le Ciel, en La Personne du Messie, devient terre modelée, Dieu incarné,

un membre de l’humanité contenant La Divinité,

pour qu’en Lui, la terre devienne à nouveau capable de paix et de bonté,

fontaine de droiture et de sincérité, source de sagesse et de pureté.

 

Le Ciel est pour la terre

En Jésus, c’est dans la terre que Le Ciel s’est planté, profondément enraciné,

pour devenir « Cep »,  souche solide et bien irriguée,

capable de faire porter des fruits abondants, et de qualité,

de saveur reconnue et universellement appréciée,

à tous ceux qui choisiront de se greffer sur Sa Personnalité

jusqu’à se nourrir à La Sève de Son Esprit de Sainteté.

Le ciel est pour la terre: il convient de l’affirmer

en ce temps de l’Avent où nous sommes en train de cheminer

vers la Fête de Noël que nous voulons savoir célébrer

en étant capables de bien accueillir Celui qui vient nous rencontrer

en voulant nous ressembler

 pour qu’à notre tour nous puissions Lui ressembler.

 

Le Ciel est pour la terre qu’Il veut sauver pour la glorifier,

parce qu’Il ne tient qu’à l’aimer malgré ses limites et ses fragilités.

Le Ciel n’est jamais contre la terre! Le Ciel est pour la terre:

vraiment, il convient de le proclamer! 

Abbé Dunate

Le Ciel est pour la terre

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article