Overblog
Editer l'article Suivre ce blog Administration + Créer mon blog
ABBE DUNATE

La mort et la vie

28 Mars 2016 , Rédigé par ABBE DUNATE

Par la puissance de La Vie la mort s’est trouvée anéantie

le jour où La Résurrection du Christ lui a définitivement ravi

le poison et l’épée qui en faisaient le plus puissant ennemi,

 jusqu’à s’imaginer qu’un jour elle pourrait l’avoir engloutie.

Pour La Vie qui triomphe à jamais, que Dieu soit béni !

 

La vie va vers la mort et la mort mène à La Vie:

voilà ce qu’en toute certitude chantent aujourd’hui

ceux qui vivent en croyant en Jésus-Christ

jusqu’à bâtir leur existence sur ce qu’Il dit.

Pour Le Vivant qui nous fait vivre en Lui, que Dieu soit béni !

 

Quand nous visite la mort en nous plongeant dans la nuit,

nous serions portés à croire que vraiment tout est fini.

C’est justement alors que notre vie rebondit

dans un élan de vigueur qui la projette à l’Infini.

Pour La Vie qu’Il nous communique, Que Dieu soit béni !

 

Quand nous blesse la mort en nous arrachant nos amis,

nous souhaiterions aller vite rejoindre ceux qui sont partis !

Pourquoi ne pas penser alors à l‘œuvre accomplie

par le Christ qui nous rejoint en Bon Pasteur qui nous conduit ?

Pour sa Présence dans notre vie, que Dieu soit béni !

 

La mort et la vie : de leur besogne tous nos jours sont remplis !

Quand la fleur disparaît, nous récoltons le fruit.

Quand la graine se décompose, c’est la plante qui surgit.

Quand le nuage se désagrège, nous avons de la pluie.

Pour La Vigueur qu’Il assure à La Vie, que Dieu soit béni !

 

Quand la vie prend l’apparence d’un bien qui s’anéantit

nous entrons en possession du Trésor qui nous est promis

en don précieux et merveilleux,  tout à fait gratuit:

dans le Royaume des glorifiés nous nous trouvons admis.

Pour vouloir nous ouvrir Sa Maison, que Dieu soit béni !

 

La mort et la vie: nous cheminons en leur compagnie !

Le blé qui est broyé nous donne le pain qui nourrit.

L’enfance qui s’en va s’ouvre sur la jeunesse qui grandit.

De la fatigue qui décompose vient la réussite qui sourit.

Pour le soin qu’Il prend de notre Vie, que Dieu soit béni !

 

La mort et la vie: de notre quotidien, l’une et l’autre font partie.

Quand le soleil du temps parvient à la conclusion de son récit

Le Soleil de l’Eternité ouvre sa première page à notre esprit,

et nous découvrons dans quel Amour nous sommes accueillis.

Pour La Vie qu’Il nous réserve à ses côtés, que Dieu soit béni !

 

La mort et la vie composent la pâte dont nous sommes pétris.

Pour qu’à la consommation elle soit bonne à l’envie,

ne procurant  à personne ni dégoût, ni nausée,  ni ennui,

il suffit de l’enrichir au Levain de La Foi qui unit à Jésus-Christ.

Pour La Saveur qu’Il donne à notre vie, que Dieu soit béni !

 

La vie et la mort s’affrontent dans la vie que l’on bâtit.

La vie se forge un beau relief dans le bien que l’on accomplit.

La mort cherche à gagner sa part dans le mal qui nous flétrit.

De se donner à l’une ou à l’autre, chacun le choisit.

Pour La Valeur qu’Il apporte à notre vie, que Dieu soit béni !

 

Partout et toujours, la mort et la vie se sont poursuivis,

chacune s’acharnant à ce que l’autre soit bannie.

A être plus forte que la mort la vie a réussi

quand Le Christ, en ressuscitant, de son tombeau est sorti.

Pour La Victoire assurée à La Vie, que Dieu soit béni !

 

Le savoir et l’avoir, il est bon de les avoir acquis :

sur la terre, c’est vrai, nous avons besoin de pitance et d’abri.

Mais ils ne doivent pas nous amener à  ranger dans l’oubli

la science et la richesse du Bonheur qui jamais ne dépérit.

Parce qu’Il nous fait participer à Sa Vie, que Dieu soit béni !

 

Abbé Dunate

La mort et la vie

Partager cet article

Repost0
Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article